Le CPF et le FIF PL, c’est quoi ?

Proportion

Qu’est ce que le CPF ?

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à chaque personne (salariée du secteur privé ou demandeur d’emploi) d’acquérir des droits à la formation. Ceci est effectif tout au long de sa vie professionnelle dès son entrée dans la vie active.

Le CPF, depuis le 1er janvier 2015 a remplacé le DIF. Historiquement, il donnait le droit à 20h de formation par an pour un salarié à temps complet. Le décompte se fait désormais en euros plutôt qu’en heures. Le compte DIF s’alimentait proportionnellement aux heures travaillées.

La création de ce dispositif a pour but de favoriser le retour à l’emploi, l’évolution ou la réorientation professionnelle. Il contribue plus globalement au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

A qui s’adresse le CPF ?

  • Toutes les personnes de 16 ans et plus exerçant une activité professionnelle dans le secteur privé ou étant demandeur d’emploi
  • Les jeunes de 15 ans s’ils ont signé un contrat d’apprentissage avec une dérogation
  • Le Compte Personnel de Formation se verra fermé lorsque vous avez fait valoir l’ensemble de vos droits à la retraite. Ceci se fait à l’exception d’activités bénévoles ou de volontariat que vous exercez. Si vous avez dépassé 65 ans, que vous êtes à la retraite, mais que vous souhaitez reprendre une activité professionnelle, vous pouvez demander une réouverture de votre compte CPF auprès d’un service client.

Comment le CPF est-il alimenté ?

Chaque salarié ayant travaillé au moins la moitié de la durée légale ou conventionnelle bénéficie de 500€ par an sur leur CPF. Cette loi existe depuis 2020 et le montant plafonne à 5000€.

Les salariés pas ou peu diplômé (CAP ou BEP maximum) bénéficient de 800€ par an, plafonné à 8000€. Ce système est toujours dans cette démarche du maintien de l’employabilité et de la sécurisation du parcours professionnel.

Pour les salariés à temps partiel supérieur à 50%, le compte CPF est alimenté de la même manière. Si le salarié à temps partiel est à moins de 50%, une proratisation est maintenue.

Les demandeurs d’emploi peuvent utiliser l’argent de leur compte CPF acquis durant leur période d’activité professionnelle. Les personnes en situation de handicap accueillies dans un établissement ou service d’aide par le travail (ESAT) se voient recevoir 800€ par an. Elles doivent avoir au moins 16 ans et ce montant est plafonné à 8000€.

Et le FIF PL ?

Le FIF PL est un fond d’assurance formation, créé à l’initiative de l’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL) et des organisations professionnelles adhérentes portant sur la formation continue des Travailleurs Indépendants et des Professionnels Libéraux.

C’est le même principe que le Compte Personnel de Formation, mais pour les travailleurs indépendants et membres des professions libérales (à l’exception des médecins).

Pour bénéficier du FIF PL, ces travailleurs doivent au préalable être inscrits à l’URSSAF en tant que travailleurs indépendants et ne pas être inscrits au Répertoire des Métiers, ainsi qu’être enregistrés sous un code NAF dépendant du FIF PL.

Le travailleur bénéficiant du FIF PL voit son compte alimenté par ce fond de 750€ par an, non cumulable d’une année à l’autre.

Date : 19 août 2021

Article similaire

4 Commentaires

  1. Super intéressant Nicolas ! Plus qu’à vérifier mes droits à me lancer !

  2. Merci pour cet article 🙂
    Je suis auto-entrepreneur et je ne connaissais pas ce dispositif. C’est Top !

  3. Merci Joseph ! N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’accompagnement 😃

  4. Merci Christian ! Effectivement c’est moins connu pour les entrepreneurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

neuf − 2 =